Participation à l’enquête publique environnementale 3e ligne de métro

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email

Favorable au développement rapide des transports structurants sur l’aire urbaine de Toulouse, EELV accueille tout projet en la matière positivement.

Nous portons le chemin des alternatives aux modes de déplacements coûteux et contraints pour développer des solutions plurielles, moins polluantes, efficaces. Nous habitons la 4ème métropole de France, nous devons offrir aux habitants des possibilités de déplacement à la hauteur des enjeux de notre territoire, qui participent à la transition écologique pour préparer l’avenir, qui offrent une qualité de vie et de mobilité à toutes et tous, qui rendent notre agglomération agréable à vivre, qui facilitent le quotidien.

Cependant, après lecture du dossier, c’est justement parce que le projet tel que présenté ne répond ni aux enjeux climatiques, ni de lutte contre la pollution, ni de démocratie, ni de solutions de déplacements pour l’ensemble des habitants que EELV Toulouse émet un avis défavorable à l’Enquête Publique environnementale sur la 3e ligne de métro pour les raisons suivantes :

– Le dossier du projet doit être consolidé pour permettre l’exercice réel du droit constitutionnel à l’information et la participation du public.

➧ Face aux incohérences présentées dans le dossier, une étude indépendante sur les bilans gaz à effet de serre induits et évités est évidemment nécessaire.

➧ L’information doit également être complétée pour répondre aux lacunes sur la pollution induite par les déblais.

Nous rappelons qu’une enquête publique n’est pas une présentation positive du projet, mais bien une information au public qui lui permet de se former un avis sur l’infrastructure envisagée afin de pouvoir exercer son droit à la participation.

Il n’est pas envisageable de soutenir un projet pour lequel les chiffres sont orientés et la pollution de l’eau éludée. Le public doit pouvoir disposer d’une information claire, honnête, transparente.

– Le projet ne permet pas de répondre aux enjeux climatiques et de qualité de l’air, dans le respect des objectifs de 2030. Des investissements complémentaires à court terme sont nécessaires, notamment du fait de son périmètre géographique limité et des retards accumulés.

– Le projet, tel que proposé actuellement, ne permet ni de répondre aux besoins en déplacements de l’ensemble des habitants ni de limiter le trafic routier sur l’aire urbaine, périmètre de Tisséo.

Par exemple, ce projet devrait s’accompagner de davantage de lignes de bus en site propres, d’un projet ferroviaire solide et d’un plan vélo ambitieux pour compléter l’offre de déplacements de Tisséo sur l’ensemble du territoire et offrir des possibilités de transport collectif à tous les habitants de l’aire urbaine.

– Les mesures nécessaires pour éviter la pollution de l’eau et de l’environnement par les déchets de remblai ne sont pas du tout à la hauteur des enjeux, notamment de santé publique.

Le projet implique d’injecter des produits chimiques dans le sol afin de faciliter son extraction, le sol toulousain étant argileux. Cette terre extraite est par conséquence extrêmement polluante. Le dossier d’enquête se contente de généralités, voire est complètement lacunaire, concernant les précautions prises pour éviter et surveiller la pollution de la nappe phréatique.

– Les mesures de compensation des abattages d’arbres sont insuffisantes.

Il n’implique aucun suivi qualitatif et qualitatif dans le temps. Il ne respecte même pas les préconisations de la « Charte de l’arbre » que la municipalité toulousaine s’est pourtant elle-même donnée.

EELV réaffirme son soutien aux projets de transports structurants et ne s’oppose pas au développement du métro à Toulouse. Nous pensons simplement que l’aire urbaine importante dans laquelle nous vivons mérite un projet transparent et à la hauteur.

Quand on met autant d’argent public et qu’on endette la métropole pour de si longues années, le projet doit être à la hauteur des enjeux du territoire et des besoins des habitants.

Pour mieux comprendre l’ensemble des arguments qui ont mené à un avis défavorable, téléchargez l’avis complet d’EELV.

La publication a un commentaire

Les commentaires sont fermés.