Pour une Vraie Loi Climat

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email

Tous mobilisé.e.s en cette belle journée pour exiger une vraie Loi Climat ce dimanche 28 mars à Toulouse !

Un bilan décevant du gouvernement

2 ans après l’annonce du président sur la mise en place de la Convention Citoyenne du Climat (CCC), un rapport de 149 propositions a été publié. Cependant, seulement 46 des 149 propositions formulées par la CCC apparaissent dans le projet de loi “climat et résilience”, examiné à l’Assemblée nationale du lundi 8 mars au jeudi 18 mars. 

Dans c’est 46 propositions retenues : 

Seulement 10 des 46 mesures sont reprises telles quelles.

Un tiers des 46 des propositions sont tronquées.

Des délais étendus pour 8 mesures.

Un quart des propositions ont vu leur champ d’action réduit.

Ce projet de loi ne permettra pas d’atteindre l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de – 40% d’ici à 2030, alors même que cet objectif a déjà été jugé caduc au niveau européen qui prône une réduction (encore trop faible selon Greenpeace) de -55%. 

Le projet de Loi Climat : un déni de démocratie

Ce projet de loi, censé retranscrire une partie importante des mesures portées par les 150 citoyennes et citoyens de la Convention citoyenne pour le climat, ne tient pas la promesse du président Macron, qui avait à plusieurs reprises promis de les reprendre “sans filtre”. 

Après dix-sept mois de démocratie délibérative, le gouvernement, fortement influencé par les lobbys de tous les secteurs qui cherchent à préserver leurs intérêts court-termistes, a reçu la note de 2,5 sur 10. 

Cette loi climat propose des mesures insuffisantes et ne respecte pas les propositions de la Convention Citoyenne du Climat. 

Rejoignez-nous pour une vraie Loi Climat ! 

Le 28 mars, veille de l’examen du projet de loi, nous nous sommes mobilisé.e.s ensemble pour dénoncer le manque d’ambition et les manœuvres qui tentent d’affaiblir cette loi, pour exiger une vraie Loi Climat à la hauteur de l’urgence écologique et défendre les mesures des 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat.

Nous souhaitons que les député.es, qui débattront du projet de loi en séance plénière à partir du 29 mars, prennent leurs responsabilités, notamment :

En renforçant les articles du projet de loi dans le sens d’une plus grande ambition écologique, notamment s’agissant  de la rénovation thermique des bâtiments, de la réglementation de la publicité, de l’utilisation des engrais azotés, du recours aux menus végétariens dans la restauration collective, de la lutte contre l’artificialisation des sols, de la limitation des vols intérieurs en avion ou la responsabilité climat des grandes entreprises.

En renforçant les articles du projet de loi dans le sens d’une meilleure prise en compte des aspects de justice sociale afin de rendre la transition écologique accessible à toutes et tous. 

Les Jeunes Ecologistes de Toulouse aussi mobilisés

Nous félicitons les Jeunes écologistes Toulouse, qui étaient aussi nombreux.ses à participer à cette marche afin de réaffirmer leur volonté de changement.

Mobilisez vos députés !

Pour vous aider à vous mobiliser, nous vous proposons un courrier-type et des argumentaires que vous pouvez choisir, modifier, ou compléter. Il sera ensuite automatiquement envoyé au ou à la député.e que vous aurez choisie. Il vous suffit de quelques minutes pour écrire au député ou à la députée de votre circonscription.

Les député.e.s sont vos représentant.e.s, rappelez-leur leurs responsabilités. 

Pour accéder au document appuyez ici !